Rues de l'Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rues de l'Ouest

Message par Kayl le Dim 1 Mar - 21:01

avatar
Kayl
Admin

Messages : 83
Points : 206
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 31

http://landofevil.forums-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rues de l'Ouest

Message par Kayl le Mer 4 Mar - 12:35

L’hélicoptère approchait de Team City. Son pilote, Steeve McCenzee regarda la ville à sa gauche.
"«Team City, ensemble soyons une équipe». Ben voyons, n’importe quoi comme slogan, ils ne sont même pas capable de s’occupe d’eux-mêmes."
L’homme qui se trouvait à côté de lui dans le cockpit de l’hélicoptère se retourna vers lui.
"Ferme la Steeve. Trouve-nous plutôt un endroit où on pourra atterrir sans foutre le bordel."
Kayl avait appris le nom du pilote la veille. Le genre qui peut aller n’importe où pour une grosse somme d’argent mais qui ne manque pas de passer un commentaire à tous les dix minutes. Il avait les cheveux noir mouillé au peigne et ramené par en arrière sur son crâne avec les énormes écouteurs de pilote d’hélicoptère sur la tête.
Kayl reporta son attention sur la ville qui se trouvait sous lui. Ils avaient tous deux été embauchés par un homme anonyme mais qui ne semblait pas avoir de problème monétaire. Leur mission était encore moins claire. Ils devaient trouver un homme du nom de Frederic Budwin et ce qui lui était arrivé. Son dernier signalement était à Team City, la petite ville d’Amérique du Sud qu’ils survolaient. Par contre, Steeve n’avait la mission que de servir uniquement de moyen de transport.
Kayl se passa la main dans les cheveux et pointa un endroit vers le sol.
"On devrait être capable d’atterrir ici, près de ce barrage routier."
"Dis donc, il est assez bien bouché pour un barrage routier. En plus il y a toutes ces voitures abandonné tout près."
Kayl remit sa veste noire par-dessus sa chemise bleue et enleva son casque d’écoute avec le micro. Il attacha son couteau de chasse sur le côté de sa jambe droite et termina son équipement en prenant son Beretta 92ES w.
"Et toi, tu fais quoi dans la vie? Se risqua Steeve."
"Détective privé."
"Et tu trimballe toujours cet arsenal sur toi?"
Kayl fit un sourire en coin en regardant la route en bas.
"Seulement si j’en vois l’utilité."
Steeve écarquilla les yeux mais repris vite ses esprit pour se concentrer sur son travail.
"Bon on va essayer de trouver ce Frederic Machin. Attache ta ceinture je vais atterrir."
Kayl attacha sa ceinture et vit la ville s’approcher d’eux. Les bâtiments étaient en piteux état, des vitres brisées, des portes enfoncé ou barricadé. Les rues n’étaient guère mieux. Des voitures accidentées, des déchets de toute sorte qui traînaient. Une véritable ville apocalyptique..

L’hélicoptère se posa tranquillement non loin du barrage de police, qui empêchait toute personne de rentrer ou sortir de la ville. Le moteur continuait de tourner mais, pas le moindre son autre que celui de ce dernier ne se faisait entendre. Kayl détacha sa ceinture et mit le pied à terre. Des feuilles mortes volèrent au vent.
* Que s’est-il passé ici? Toutes ces voitures abandonnées… et ce silence!*
La main toujours agrippé à la poignée de la porte, il se retourna vers Steeve.
"Tu n’as pas une idée de ce qui a pu arriver dans cette ville?"
"Aucune! Team City est censé être une ville mouvementée."
"Bon tant pis, je n’ai qu’à trouver Frederic Budwin peu importe ce qui s’est passé ici."
"Il s’est passé quelque chose de grave en tout cas, ajouta Steeve"
Kayl se retourna vers la rue qui lui faisait face.
"Restes ici, je vais aller au Commissariat pour me renseigner.."
*Si seulement c’était aussi facile. Mais quelque chose me dit que ce gars anonyme n’aurai pas fait affaire avec moi si ça avait été le cas.*
Il commença à s’éloigné de l’hélicoptère.
"Fais gaffe à toi, continua Steeve, cette ville me fiche la chair de poule. Si tu trouves quoi que ce soit, tu m’appelleras avec ton portable d’accord?"
Lorsqu’il eut fini sa phrase, Steeve entendit un râlement à côté de lui. Il y avait un passager clandestin qui essayait d’entrer par la porte passager en se trainant sur la banquette.
"He! Qu’est-ce que vous foutez là vous? Lui demanda Steeve"
Lorsque l’homme leva la tête, Steeve remarqua que celui-ci était très défiguré et il lui manquait des morceaux de chair par endroits. Dans un grognement, l’homme tenta soudainement d’agripper Steeve à la gorge. Celui-ci avait parti les moteurs aussi vite qu’il avait pu.
"Arg! Qu’est-ce que c’est que ça!"
Kayl, qui s’était éloigné, se retourna vivement en entendant les bruits de lutte derrière lui.
"Steeve attend !"
Trop tard, prit de panique, le malheureux fit décoller l’hélicoptère en hurlant avec le nouveau passager qui lui mordait le cou, laissant Kayl seul au sol.
"Reviens ! Cria désespérément Kayl."
Il vit l’hélicoptère se diriger plus loin au-dessus de la ville avant de piquer du nez et d’aller s’écraser plus loin entre les bâtiments.
"Steeve ! Merde ! C’était quoi ce truc ?!"
Il n’avait rien pu faire ! Kayl était resté au sol, impuissant pendant que Steeve se faisait attaquer dans son hélicoptère. Il n’avait pas le choix maintenant, il devait retrouver le commissariat au plus vite avant qu’un autre fou dangereux ne lui tombe dessus.
Il regarda autour de lui. Depuis le départ de l’hélicoptère, un silence de mort s’était imposé.
Il marcha quelques instants sur la rue déserte en contournant les voitures abandonnées sur la route. Il s’arrêta de temps en temps pour regarder à l’intérieur de certaines. Beaucoup d’effets personnels à l’intérieur pour la plupart, comme si des personnes avaient voulu quitter la ville au plus vite en emportant tout ce qu’elles pouvaient. D’autres voitures avaient des portières ouvertes ou des clés encore sur le contact. Alors qu’il regardait dans une autre voiture, il entendit soudain un grognement derrière lui. Il se retourna vivement, Beretta au point prêt à faire face à l'ennemi. C'était un chien. Malgré la noirceur, il remarqua que le chien avait un énorme trou à la place du ventre et il n'avait presque plus de poile. L’animal sauta aussitôt à la gorge de Kayl qui esquiva sur le côté et tira quatre balles de son Beretta. La créature s’écroula sur l’asphalte au bout de sa chute.
*Ce chien a la rage ou quoi? Je n’ai pas eu le choix de tirer pour me défendre.*
Mais le chien se releva, toujours en grognant.
*Quoi? Je suis sûre de ne pas l’avoir manqué pourtant!*
L’animal se retourna vers lui, prêt à retenter l’expérience. Kayl ne lui laissa pas la chance et décida donc de tirer toutes les balles qu'il pouvait. Au bout d’un certain nombre, la bête s'effondra enfin.
Kayl resta figé un instant, l’arme fumante toujours pointé sur le chien.
*Mais qu'est-ce que c'était que ça?!*
Il se pencha sur le chien pour mieux voir. Il fronça les sourcils et plissa les yeux lorsqu’il distingua quelque chose.
*Son sang est déjà coagulé! C’est impossible…*
Toujours accroupi, il entendit des râlements derrière lui. Des silhouettes se dirigeaient vers lui en se déplaçant entre les voitures d'une façon incertaine.
*Qui sont ces gens? Ils sont saoul ou quoi ? Peut-être drogué ?*
Il se releva tranquillement, toujours avec l’arme au poing. Lorsqu’il vit une des silhouettes qui se trouvait être la plus proche, il l’a mit en joue à la vue de l’horreur qu’il avait devant lui. Un morceau de sa joue avait été arraché et un trou se trouvait au niveau de sa cage thoracique qui était elle-même bien visible au travers.
"Ne bougez plus ou je tire!"
D’autres silhouettes commençaient à être plus visibles. La plupart était hautement défigurés, ou d’autre encore leur manquaient tout simplement une partie du corps. Leurs yeux ne fixaient rien de précis mais leur destination était certaine. Ces personnes se dirigeaient vers Kayl qui braquait toujours son Beretta sur le plus proche sans savoir quoi faire.
Plus ces personnes s’approchaient, plus l’odeur insupportable s’intensifiait. L’odeur de la mort.
Kayl commença à reculer toujours en continuant de viser les personnes de son arme.
"Arrêtez, j’ai dit!"
Mais ils continuèrent d'avancer. Sans plus attendre, il décida de donner l’exemple et logea donc une balle dans la jambe du plus près. Malgré le soubresaut de cette personne suite à l’impact, elle ne s'arrêta même pas!
*Oh mon dieu! Ces gens sont comme ce chien! Il ne faut pas que je reste ici!*
Sans plus attendre, il distingua une ouverture parmi les voitures et s'enfuit donc à toutes jambes vers le bâtiment le plus proche. Les personnes se retournaient d’un pas lent pour le suivre tout en râlent.
Il s'enfuit donc à toute jambes vers la maison la plus proche pour s'y enfermer à double tour.
*Il me reste encore 5 balles dans mon arme et 2 chargeurs... Combien de temps je vais rester en vie avec tout ces espèces de zombie qui rôde dans la ville! Je dois trouver des survivants.*

(Vers les Maisons)
(Désolé pour la grosseur du texte mais bon, ça va vous inspirer c'est garanti! Cool )


Dernière édition par Diorm le Lun 13 Avr - 12:42, édité 2 fois
avatar
Kayl
Admin

Messages : 83
Points : 206
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 31

http://landofevil.forums-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rues de l'Ouest

Message par Bob le Mer 18 Mar - 16:46

Bob arrêta dans le quartier de l'ouest sur la rue principale. Il remarqua qu'il y avait beaucoup de voitures avec des morts décapités ou tout simplement la tête mangé.
"Merde, que s'est t'il passé dans cette ville? Autre fois, c'était une belle ville pleine de gens heureux qui espéraient se marier et avoir une vie heureuse avec leur bien-aimée."
Bob avait fait le tour complet de la ville. Toute les sorties on été bloqué. Soudain, en regardant une bouche d'égout, il se dit :
"Mais oui! La sortie doit sûrement être par là."
Bob prit son Beretta, son shotgun, le magnum, et une lampe de poche. Il ouvra le canal et rentra là-dedans.
avatar
Bob

Messages : 12
Points : 12
Date d'inscription : 18/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rues de l'Ouest

Message par Robert le Jeu 16 Avr - 12:09

Venant de sortir des égouts, il respira un grand coup.
*UUhhmm! J'ai jamais autant apprécié ce foutu air frais.*
Regardant autour de lui, il ne vit que des bâtisses sombres et abandonnées, semblait-il.
*Mouais. Je ferais mieux de pas trainer.*
Il repartit, boitant toujours, appuyé sur sa pelle qui faisait résonner un "TIC" à chaque pas.
(Prochain lieu : Pâtisserie)
avatar
Robert

Messages : 18
Points : 18
Date d'inscription : 09/03/2015

http://www.twitch.tv/gregorif

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rues de l'Ouest

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum